Côte d’Ivoire/Israël : Les prémisses d’une coopération

En réponse à la récente visite du président ivoirien, M. Alassane Ouattara en Israël, une délégation de businessmen venus de ce pays séjourne actuellement en Côte d’Ivoire. C’était l’occasion pour ces hommes d’affaires de prendre part à un forum économique afin de s’enquérir des opportunités que le pays ouest-africain peut leur offrir. Le Directeur Général du Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), M. Emmanuel Esmel Essis, n’a raté l’occasion de vanter le pays des éléphants. Déjà, la Côte d’Ivoire est une des portes d’entrée à toute la communauté de l’Afrique de l’Ouest, un marché de 300 millions d’âmes. En plus, ce pays est en pleine reconstruction. D’où, le gouvernement a avalisé pas mal d’exonérations fiscales. Ce, dans le but d’attirer le plus d’investissements possibles. D’ailleurs à ce sujet, la Côte d’Ivoire a pour ambition d’être capable de boucler l’installation de tout investisseur dans un délai record de 48 heures. Ces caractéristiques n’ont pas laissé la délégation israélienne indifférente. Elle a ainsi montré de l’intérêt pour certains projets en cours présentés lors de ce forum économique. L’Etat voudrait notamment ériger 20 000 logements sociaux. Les compétences israéliennes en BTP seront donc les bienvenues.

En outre, une vaste initiative pour la réfection des aérodromes du territoire ivoirien va bientôt être lancée. Le gouvernement a également besoin de partenariats pour ce faire. Par ailleurs, la Côte d’Ivoire vise à jeter un millier de ponts dans son réseau national et à atteindre 5000 km de routes réhabilitées. Tant de projets dans lesquels ivoiriens et israéliens pourraient travailler la main dans la main. Ce premier contact est prometteur. La suite en dira certainement plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.