Guinée : Le projet de Rio Tinto en bonne voie

En ce début de semaine, le président guinéen, M. Alpha Condé, a reçu le Directeur Exécutif de Rio Tinto, M. Tom Albanese, pour débattre de certains points relatifs au bon développement du projet minier de Simandou. C’est depuis quelques temps que cette exploitation est en gestation. Mais, apparemment, son éclosion ne saurait tarder. En effet, les discussions entre le chef d’Etat guinéen et le cadre de la compagnie minière australienne ont tourné autour des infrastructures. Ainsi, la question du chemin de fer a été, à nouveau, posée. Celui-ci est primordial car il devra relier les sites miniers situés à proximité de Kankan à la sortie sur mer de Conakry. Cette voie ferrée de 600 kms a aussi l’avantage de créer des milliers d’emplois. Autre avancée, c’est le cours d’une étude géologique du site minier. Cette investigation permettra « une meilleure compréhension du minerai », selon M. Albanese. Ce qui en facilitera l’extraction. En tout cas, pour le Directeur Exécutif de Rio Tinto, tout ce qu’il faut pour concrétiser ce projet d’ici 2015 a été revu. Il reste à présent l’épineuse question du financement. Le mois dernier, Rio Tinto avait annoncé avoir réservé une enveloppe de 500 millions de dollars américains pour Simandou.

Cette somme serait essentiellement consacrée à la construction de la ligne ferroviaire. Mais, peu après, le Ministre guinéen de l’Economie et des Finances, M. Kerfalla Yansané, a fait savoir que l’Etat devait prendre en charge la moitié de ce coût de construction. Quoi qu’il en soit, le vaste projet est également appuyé par d’autres bailleurs de fonds, dont la Banque Mondiale et la Chinalco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.