Lesotho : Une mission d’observation des élections de l’UA sera déployée pour les législatives du 28 février

Les élections législatives qui se tiendront le 28 février prochain au Lesotho, vont se dérouler sous le contrôle d’une mission d’observation électorale de l’Union africaine (UA). En effet, la présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma a donné son feu vert pour le déploiement de cette mission d’observation électorale, lundi 23 février 2015.

ua
La présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma

Ces observateurs, une quarantaine, sont issus des instances de gestion électorale du bloc panafricain, des organisations de la société civile, des institutions des droits humains. La mission sera sous la présidence de l’ancien Premier ministre kényan Raila Odinga Amolo.

Au cours de cette « lourde » mission de l’ex premier ministre kényan, il sera question d’avoir « des entretiens avec les acteurs de la vie politique au Lesotho dont les chefs des partis politiques, le président de la Commission électorale indépendante (CENI), le juge de la cour suprême, les organisations de la société civile, les autorités sécuritaires ainsi que les autres missions d’observation », souligne-t-on au bureau de la présidente de la Commission de l’Union africaine.

Les élections législatives au Lesotho, seront placées sous haute surveillance. Surtout qu’elles interviennent six mois après un coup d’Etat manqué visant à renverser le Premier ministre. Et même si la mission d’observation électorale de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) estime que « l’atmosphère politique et la situation sécuritaire permettaient la tenue d’élections, comme prévu ». Il n’en demeure pas moins, que la SADC prévoit déployer des centaines de policiers de toute la région dans le pays pour sécuriser le scrutin programmé le 28 février. L’on apprend que c’est 475 policiers des pays membres de la SADC qui doivent contribuer à sécuriser le scrutin, tandis que l’armée sotho sera confinée dans les casernes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.