Afrique : L’heure de la réelle émancipation

afrique-developpementPlus de 60 ans après l’ère glorieuse des indépendances, des pays africains ne sont toujours pas émancipés des colons occidentaux. S’il est vrai qu’officiellement, les indépendances avaient été effectives, officieusement les maîtres d’hier avaient juste changé de casquette et devenaient des marionnettistes. Pour réussir cette mutation, le colon a souvent utilisé l’asphyxie économique ainsi les rebellions militaires comme levier.
Pendant plus d’un demi-siècle, l’uni-polarité de la puissance mondiale tenue par l’Occident ainsi que le manque d’expérience des nouveaux dirigeants avaient permis de les garder sous la botte. Aujourd’hui, l’environnement économique et la géopolitique mondiale sont peut être favorables à une émancipation réelle du continent noir. Pourvu que ces dirigeants ne ratent pas le coche.
La première  remarque  à faire actuellement sur l’ensemble de la scène internationale est l’émergence de plusieurs centres de force qui échappent au contrôle des Occidentaux. La principale  d’entre elles reste sans conteste la Chine qui, à tour de force économique, s’est émancipée de l’Occident et se présente aujourd’hui comme alternative aux anciens maîtres sur le continent.
Aussi, la renaissance bien que fragile de la Russie de Poutine qui sort de plus en plus ses griffes pour montrer à l’Occident que, malgré le démantèlement de l’empire soviétique, Moscou peut reprendre sa place  en Afrique. L’émergence de la coalition des BRICS montre à suffisance jusqu’où ces nations sont prêtes à aller. L’Occident traverse également une crise économico-financière qui le fragile et perturbe sa politique hégémonique sur la planète.
Fort de ces éléments, les pays africains doivent comprendre que c’est le moment idéal pour négocier un meilleur avenir et un partenariat plus équilibré dans leurs relations avec l’Occident. Certaines régions l’ont déjà compris et l’exemple le plus criant vient des Emirats qui, grâce aux pétrodollars, consolident leur indépendance et même leur future influence sur la gestion des affaires du monde de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.