Sénégal : La bourse accessible à des particuliers

La première agence de la Société de bourse indépendante, ‘’CGF Bourse’’, vient d’ouvrir ses portes à Dakar. Elle veut faciliter l’accès des particuliers aux investissements en bourse. C’est une idée innovante que M. Gabriel Fall, patron de la CGF, a eu : « c’est une agence de placement et son objectif sera de commercialiser les produits boursiers auprès d’un large public ». Cette pratique, très courante dans les banques nord-africaines, ne l’est pas autant en Afrique de l’Ouest. Dans ce sens, le défi devant lequel s’est placé CGF est avant-gardiste. D’ailleurs, M. Fall s’est inspiré du Maghreb : « CGF compte 3000 clients, Tunisie Valeurs en compte 40 000 », résume-t-il. Tout est parti de là. Il vise à conquérir une demande composée de la classe moyenne sénégalaise. En clair, il compte orienter une part de l’épargne de celle-ci vers la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), où, par ailleurs, la CGF Bourse est très active. Ses concurrents, plus puissants à l’instar de certains établissements financiers ivoiriens, n’ont pas osé faire de la sorte avant la CGF Bourse. Ce qui lui donne une longueur d’avance non négligeable. La CGF a d’ores et déjà tout planifié : elle compte créer 4 fonds boursiers (OPCVM) en plus des deux dont elle dispose actuellement.

Cela lui permettra de proposer à sa clientèle tous les niveaux de risque possibles. Ainsi, l’épargnant pourra faire son choix entre un investissement moins risqué dans les obligations ou plus audacieux dans les actions. Quoi qu’il en soit, la CGF Bourse, quant à elle, tire toujours son épingle du jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.