Nigéria : IHS et ses rêves d’expansion …

L’entreprise nigériane spécialisée dans la conception des réseaux et télécommunications, IHS, ne se contente plus de ses représentations au Nigéria et au Ghana mais vise d’autres pays africains. C’est pourquoi, elle est à la recherche des moyens de ses ambitions. Pourtant, à jeter un coup d’œil à ses performances financières de l’an dernier, on pourrait penser que IHS est à l’abri du besoin : à la clôture de son exercice en avril 2011, l’opérateur totalisaient un chiffre d’affaire de 96 millions de dollars américains. Mais, en réalité, cela ne suffit pas à satisfaire les visées expansionnistes d’IHS. En effet, il souhaite accéder à de nouveaux marchés, notamment, en installant une nouvelle représentation en Afrique de l’Ouest, plus précisément, en Côte d’Ivoire, ou, en atteignant d’autres sous-régions continentales comme la partie centrale à l’instar de la République Démocratique du Congo et des pays d’Afrique de l’Est dont le Kenya, le Rwanda et l’Ouganda. Mais, de telles visées expansionnistes coûtent cher. C’est pourquoi, IHS a entrepris de s’endetter et de procéder à quelques cessions d’actions en 2011. Résultat : plus de 240 millions de dollars américains empochés.

De même, le géant nigérian des télécoms a pu décrocher auprès des fonds Investec AM et Emerging Capital Partners une enveloppe de 50 millions de dollars américains. Et, IHS entend poursuivre sa moisson de capitaux en 2012 avec, comme objectif, de totaliser 200 millions de dollars américains. Ces sommes devraient lui permettre de posséder 2000 antennes relais, ce qui feront de ses rêves des réalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.