Mali : Distributions alimentaires gratuites pour lutter contre la famine

Parmi les initiatives entreprises pour faire face au déficit céréalier, le gouvernement malien a, entre autres, opté pour organiser des distributions alimentaires gratuites. Celles-ci sont effectives depuis déjà quelques semaines, notamment, dans les zones sahéliennes, les plus menacées par la famine.
Par le biais de ce programme, du maïs, du mil et du sorgho seront distribués dans 104 communes maliennes. Pour ce faire, le Commissariat à la Sécurité Alimentaire, qui se charge d’organiser cette opération, a prévu 45 886 tonnes de toutes ces céréales confondues, qui seront scindées suivant l’importance de la population cible à nourrir. Ainsi, 1 054 507 d’habitants issus de 67 communes des régions de Bafoulabé, Diéma, Kayes, Kita, Nioro et Yelimandé bénéficieront de 28 472 tonnes de céréales. Après lesquels viennent ceux des régions de Djenné, Ténenkou et Youvarou, soit 13 647 tonnes pour 505 423 personnes. Quant à la région de Tombouctou, 127 248 habitants seront nourris moyennant 3 436 tonnes de céréales. Du fait de ses 12 289 bénéficiaires, la commune de Nampalari dans la région de Ségou se situe en bas de liste avec 332 tonnes de céréales.
Le gouvernement malien ne s’arrête pas là. En cas de manque, il s’est engagé à compléter cette distribution en renflouant le Stock National de Sécurité, de qui proviennent les céréales à distribuer. Cette opération pourrait s’étendre encore pendant quelques mois. Cela dépendra de l’évaluation de la campagne agricole actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.