Niger : Les produits pétroliers raffinés localement sont enfin disponibles

Depuis le dimanche 1er janvier 2012, l’essence et le gas-oil raffinés au Niger sont disponibles dans les stations services du pays. Une nouvelle annoncée par la Société Nigérienne des Hydrocarbures (SONIDEP). Depuis novembre dernier, le Niger a fait son entrée dans le club des producteurs de pétrole. Ceci, suite au démarrage d’une raffinerie à Zinder, laquelle traite l’or noir provenant de l’Agadem dans la région de Diffa. Les réserves pétrolières y sont estimées à 480 millions de barils, ce qui est modeste par rapport aux principaux Etats pétroliers du continent qui recèlent des barils de l’ordre du milliard. Néanmoins, cela a déjà une incidence sur l’économie du pays. En effet, les prix à la pompe ont baissé : le litre d’essence se vend actuellement à 579 FCFA (1,18 dollar américain) en lieu et place des 679 FCFA (1,37 dollar américain) d’il y a quelques mois et le gas-oil, à 577 FCFA (1,17 dollar américain) en remplacement de 768 FCFA (1,55 dollar américain). Par ailleurs, la bouteille de gaz de 12,5 kg est descendue à 3750 FCFA (8 dollars américains) alors qu’elle valait 5500 FCFA (12 dollars américains) il y a peu.

Malgré cela, la société civile n’est pas entièrement satisfaite de cette baisse, l’estimant encore insuffisante. Vraisemblablement, pour voir les prix des produits pétroliers chuter encore un peu, il faudra attendre une hausse de la production : pour l’instant, celle-ci est de 20 000 barils par jour. Mais, le pays ambitionne d’atteindre les 80 000 barils quotidiens progressivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.