Niger : Prix des produits pétroliers revus à la baisse

Mardi dernier, le Ministre nigérien de l’Energie et du Pétrole, M. Foumakoye Gado, a annoncé la baisse du prix des produits pétroliers devant la presse. C’est le résultat d’un compromis entre le gouvernement et ses partenaires chinois. Désormais, le litre d’essence raffinée localement sera accessible entre 570 et 579 FCFA (1,171 et 1,189 dollar américain). Quant au gas-oil et au gaz destiné à l’usage domestique, ils seront vendus respectivement à 577 FCFA (1,18 dollar américain) le litre et entre 3600 et 3700 FCFA (7,395 et 7,6 dollars américains) pour la bouteille de 12 kg. Pour en arriver là, le gouvernement a dû notamment convaincre ses collaborateurs de la China National Petroleum  Corporation – Niger Petroleum S.A. (CNPCNP) de consentir certains sacrifices. Ainsi, ceux-ci ont accepté en baissant la masse salariale annuelle  des ingénieurs de 42 millions de dollars américains   à 26. Il faut dire que les avantages de posséder la technologie de traitement des hydrocarbures commencent à se faire sentir au Niger. En effet, en 2008, le pays a octroyé à la Chine un permis d’exploitation pour les champs d’Agadem. Ainsi, la CNPCNP a vu le jour et s’est engagée dans un vaste projet d’exploitation du pétrole dans ce pays. Dans ce cadre, elle a entamé, entre autres, la construction de la raffinerie de Zinder, d’une capacité journalière de 20 000 barils, et pourvoyant, pour la totalité de son complexe, comprenant, notamment, une centrale électrique, 3000 emplois. Récemment achevée, le lancement officiel de sa production interviendra le 28 novembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.