Guinée : don de la Banque Mondiale en faveur de l’énergie

Le gouvernement guinéen a bénéficié lundi d’un don financier de la Banque Mondiale. Celui-ci est destiné au secteur de l’énergie. C’est avec beaucoup de joie que le ministre guinéen de  l’Economie et des Finances, M. Kerfalla Yansané, a annoncé l’acte de générosité de l’institution financière international. En effet, la Banque Mondiale a octroyé généreusement une somme de 18,3 millions de dollars américains à la Guinée. Selon les termes de la convention du don, paraphée par l’argentier du gouvernement guinéen et le vice-président de la Banque Mondiale en Afrique, ces disponibilités serviront au domaine de l’électricité. En fait, le gouvernement avait entamé au préalable l’électrification des localités non équipées de centrales ou barrages hydroélectriques. A titre d’illustration, le projet Kaleta entre autres, qui consiste à construire un barrage dans cette localité, avait été initié. Ainsi, les moyens fournis par la Banque Mondiale appuieront ce type de visées. Ce n’est pas tout : la production et la fourniture de l’électricité aussi bien dans les communes urbaines que dans les communes rurales seront également modernisées par le biais du même financement. La Banque Mondiale aura donc donné un sérieux coup de pouce au secteur de l’énergie en Guinée. Ce pays demeure toujours confronté à des coupures intempestives d’électricité.

Selon certaines études, le potentiel hydroélectrique guinéen se chiffre à plus de 6 000 MW. Une puissance idéale pour alimenter l’ensemble du territoire. Malheureusement, elle tarde à devenir réalité. Pour tenter de remédier à cela, l’énergie figure parmi les axes prioritaires de l’action gouvernementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.