Nigéria : lorsque les relations économiques représentent un enjeu majeur

Le Nigéria connu pour être le troisième pôle économique d’Afrique après l’Afrique du sud et l’Egypte, entends aujourd’hui exporter son expertise à travers ses relations avec le Koweït qui demeure aussi redoutable dans le domaine le la production du pétrole.

Lors des festivités marquant le 50ème anniversaire de l’indépendance   du Koweït coïncidant  avec le 20ème anniversaire de sa libération des griffes de Saddam Hussein, Abuja, capitale économique du Nigéria, ne souhaite pas rester en marge de ce fait à la fois historique et marquant pour ce peuple. Dans les enceintes du consulat de Koweït au Nigéria, s’est déroulé la cérémonie du dit évènement. le  secrétaire général du ministère des affaires étrangères, M. Martins Uhomoibhi, au cours de cet occasion, que trois principaux actions du gouvernement Nigérian sont en suspicion de voir le jour.

Il s’agit, en effet, de trois accords majeurs qui seront signés pour renforcer les relations économiques Nigéria-Koweït.

Selon les impressions recueillies des différentes interventions de l’équipage ministériel, les relations entretenues avec ce pays  remonte d’il ya très longtemps (environs soixante ans) et continu de connaitre de la chaleur et de la cordialité.

Les objectifs de ces accords déboucheront sur une étroite coopération en matière de pétrole.

Cet objectif nous rappelle une volonté manifeste des pays producteurs de pétrole de s’allier économiquement pour faire face aux menaces avenirs contre les géants du monde.

Les deux pays aspirent à la même considération et aux mêmes objectifs de vouloir sortir à tout pris de l’état précaire dans lequel ils se trouvent. Ils souhaitent une amélioration du niveau de revenus de leurs populations et une réelle avancée au plan économique et social.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.