Mali : Les avantages de la bioénergie

Hier lundi 19 mars s’est ouvert dans la capitale malienne, Bamako, un forum sur la bioénergie. C’est une rencontre regroupant tous les pays de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) représentés par leurs différents experts. En fait, si ce grand évènement a été organisé, c’est, notamment, dans l’idée d’étudier la possibilité de créer une filière de la bioénergie. Celle-ci devra respecter les standards environnementaux et sociaux. En outre, ce forum veut favoriser une collaboration entre les différents acteurs du secteur de la bioénergie et également présenter la technologie relative au secteur. L’Afrique de l’Ouest étant assez verte, la question d’intégrer le système aliment-énergie dans les systèmes agro-forestiers ne pouvait être omise.  Ainsi, divers thèmes poursuivant ces objectifs seront développés. C’est le cas de l’explicitation des avantages économiques, environnementaux et sociaux de la bioénergie, les mécanismes de promotion simultanée de la sécurité alimentaire et de la sécurité énergétique par la gestion intégrée des systèmes d’énergie, d’agriculture et d’agroforesterie et la réduction des effets négatifs de l’utilisation du bois de feu sur la santé et sur l’environnement. En tout cas, la bioénergie mérite même d’être promue au-delà de l’Afrique de l’Ouest.

En effet, l’Afrique Centrale pourrait aussi tirer grand profit des technologies de conversion de la biomasse en biocarburants du fait de la forêt équatoriale. Néanmoins, la production de biocarburant a été amplement décriée tout récemment. Selon certaines sources, elle est responsable de famines dues  à l’accaparement des terres. Cela en constitue le revers de la médaille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.