Sénégal/Chine : coopération en matière d’électricité

La Chine vient de fournir une boucle électrique de 90 KV au Sénégal. Ce, dans le cadre de la restauration de la fourniture électrique dans la capitale, Dakar. L’alternance politique n’a pas tout changé au Sénégal comme par la vertu d’une baguette magique : l’électricité pose toujours problème. Raison pour laquelle Dakar s’est réjoui de réceptionner une boucle de 90 KV. Pour ce faire, 62 millions de dollars américains ont dû être déboursés. Chose qui n’aurait pas été possible sans la coopération avec la Chine. La deuxième puissance économique mondiale a décidé de s’investir dans la restauration de la distribution d’électricité au Sénégal en général et à Dakar en particulier. Ainsi, dès la semaine prochaine, le lundi 22 octobre plus précisément, la boucle sera raccordée au réseau local. D’après les experts, cet équipement aura un double rôle : sécuriser la fourniture électrique dans la ville et alléger certains points de départs d’électricité. Dakar dispose de 4 postes haute tension, à savoir, celui de l’aéroport, de l’université de Dakar, de Patte d’Oie et de Hann. C’est ce dernier départ en particulier qui sera déchargé en premier. Après cette restructuration, certains quartiers de la capitale ne devraient plus connaître d’interruptions dans la fourniture électrique : il s’agit, notamment, des environs de l’aéroport, des Parcelles assainies et des almadies. Mais, la crise énergétique sénégalaise est loin d’être passée pour autant. Le gouvernement poursuit donc ses projets dans ce domaine.

Prochainement, il est prévu de procéder au changement du réseau MT de Dakar. Il sera relevé de 6,6 KV à 30 KV. Cette hausse sera également possible grâce à l’acquisition de la boucle énergétique. L’électricité s’apparente à une patate chaude que l’administration Wade a laissé à celle de Sall. Mais, à cette allure, le défi pourra être relevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.