Publié Le : ven, Juin 25th, 2021

ONU : Les affrontements armés au Nigeria auraient provoqué la mort de 324.000 enfants en 12 ans

Les confrontations entre l’armée nigériane et les groupes jihadistes dans le nord-est du Nigeria, qui durent depuis 12 ans, ont occasionné la mort directe ou indirecte de près de 350.000 personnes dont 324.000 enfants, a révélé un rapport des Nations unies rendu public ce jeudi.

«Nous estimons qu’à la fin de l’année 2020, le conflit avait causé la mort de 350.000 personnes, dont 314.000 de causes indirectes» et que «90% des victimes de ce conflit, soit 324.000 sont des enfants de moins de 5 ans», précise le rapport de l’ONU intitulé : «Enquête sur les conséquences du conflit en terme de développement dans le nord-est du Nigeria».

Selon les chiffres régulièrement avancés par les institutions internationales, plus de 40.000 personnes ont été tuées dans les affrontements des douze années de ce conflit sanglant et plus de deux millions ont été forcées de quitter leurs foyers.

L’insécurité, une menace perpétuelle sur la sécurité alimentaire, mais aussi les conditions économiques et sanitaires désastreuses des camps de déplacés, manquant d’infrastructures et de services de base comme l’eau courante ou les soins, pourraient engendrer plus de 1,1 million de morts supplémentaires dans les dix prochaines années, prévient le rapport.

Dans le nord-est du Nigeria, l’ONU estime que 13,1 millions de personnes vivent dans les zones affectées par le conflit (Etats du Borno, d’Adamawa et Yobe), dont 5,3 millions souffrent d’insécurité alimentaire et ont besoin d’assistance pour survivre.

Le Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique noire, a aussi connu ces derniers mois, une vague d’enlèvements dans des écoles et universités. Dans les régions du nord-est et du nord-ouest, des centaines d’écoles ont fermé pour raison d’insécurité.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>