Nigeria : Le président Buhari remplace les principaux chefs de l’armée

Le président Muhammadu Buhari a annoncé mardi le remplacement des quatre principaux chefs de l’armée du Nigeria, après des mois de grave détérioration de la situation sécuritaire dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

Le chef de l’Etat a «accepté la démission immédiate» des chefs de l’Armée de terre, de l’air, de la marine, et du chef d’état-major, et a aussitôt nommé leurs remplaçants.

Dans un communiqué de la présidence, Muhammadu Buhari a salué leurs «formidables victoires dans leurs efforts pour apporter la paix dans notre cher pays», après avoir toutefois essuyé de nombreuses critiques face à la situation sécuritaire du pays.

Le président Buhari a nommé aux postes de chef d’état-major, le général Leo Irabor, de chef de l’Armée de terre, Ibrahim Attahiru, de Chef de la marine, l’amiral A.Z Gamboet de chef de l’armée de l’air le général Isiaka Oladayo Amao.

Le Nigeria, avec ses quelque 200 millions d’habitants, est plongé depuis plus de dix ans dans une crise d’insécurité sans fin dans le Nord-Est du pays. A l’insurrection et aux attaques djihadiste s’ajoutent des affrontements meurtriers et récurrents entre éleveurs peulhs et agriculteurs dans le centre du pays et les multiples enlèvements d’étrangers et de Nigérians pour des rançons.

La crise dans le nord-est a fait plus de 36.000 morts et au moins deux millions de déplacés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.