L’Elysée annonce la tenue d’un sommet du G5 Sahel les 15 et 16 février prochain

Le Sommet sur la situation au Sahel, qui réunira la France et ses partenaires africains, se tiendra les 15 et 16 février à N’Djamena, a annoncé mardi, la présidence française.

«Le sommet est programmé à N’Djamena pour les 15 et 16 février», a indiqué l’Elysée lors d’un échange avec l’Association de la Presse diplomatique française, ajoutant que le président Emmanuel Macron, s’y rendrait si le contexte sanitaire le permettra.

La France et ses alliés du G5 Sahel (Mauritanie, Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad) doivent se retrouver un an après le sommet de Pau (sud de la France) pour faire le point sur la situation sécuritaire face aux groupes jihadistes.

«Le sommet aura lieu en présentiel ou en visioconférence, avec les partenaires du G5, les partenaires européens, les institutions européennes engagés. Les Américains sont intéressés par l’exercice», a précisé l’Elysée.

Au Sahel, la France mobilise plus de 5.000 militaires pour Barkhane, mais cherche à réduire sa présence. Elle souhaite notamment un engagement croissant de ses alliés européens et un relais politique plus efficace des Etats africains sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.