Publié Le : jeu, Fév 25th, 2021

L’ex-président Gbagbo retourne en Côte d’Ivoire vers la mi-mars selon son parti

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, en liberté conditionnelle à Bruxelles après son acquittement en première instance par la Cour pénale internationale (CPI), va rentrer en Côte d’Ivoire à la mi-mars, a annoncé mercredi son parti.

«Il (Laurent Gbagbo) m’a donné la permission d’organiser son retour pour la mi-mars en Côte d’Ivoire», a affirmé le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI, le parti créé par Gbagbo), Adou Assoa, lors de la présentation d’un «Comité national d’accueil», précisant que ce retour se fera «conformément à une loi votée en 2015» sur les avantages des anciens chefs d’Etat.

«Certains pensent que nous voulons faire un coup de force. Le président Gbagbo m’a dit: négocie avec le gouvernement pour que je rentre tranquillement en Côte d’Ivoire, pour que cela soit la joie pour tous ceux qui veulent la paix et la réconciliation au pays», a-t-il souligné.

Le ministre ivoirien de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin, a annoncé la semaine dernière sa prochaine rencontre à Bruxelles avec Laurent Gbagbo pour parler des modalités de son retour en Côte d’Ivoire.

«La semaine prochaine, je vais à Accra» rencontrer des exilés ivoiriens et de là, je vais à Bruxelles rencontrer Laurent Gbagbo», a déclaré M. Konan Bertin. «Le principe en est acquis», avec l’accord du président Alassane Ouattara. «C’est en son nom que j’agis», a-t-il précisé.

Il a également prévu de rencontrer à La Haye un très proche de Gbagbo, Charles Blé Goudé, acquitté de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI), qui attend aussi de pouvoir rentrer lui aussi dans son pays.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>