Côte d’Ivoire : Didier Drogba, actionnaire de la SMI

Drogba-ItyDésormais, Didier Drogba possède 5 % du capital de la Société des Mines d’or d’Ity (SMI). Le footballeur ivoirien a signé mardi dernier la convention relative à cette acquisition en présence du Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.
En fait, c’est depuis le mois de juin dernier que le capitaine de la sélection ivoirienne avait obtenu l’aval du gouvernement en vue de son entrée dans le capital de la SMI. Il ne restait plus qu’à officialiser cet accord. En clair, les 5 % détenus par Didier Drogba équivalent à 60 000 actions de la SMI, celle-ci demeurant sous le contrôle du canadien La Mancha. Jusqu’à présent, cette participation minoritaire appartenait à la Société publique de Développement Minier (SODEMI). Rien n’a filtré concernant le montant de cette transaction. Malgré tout, divers observateurs se sont contentés de faire des estimations sur base de la récente acquisition de 9,1 % de l’entreprise par l’actionnaire majoritaire. En effet, La Mancha a décaissé le mois dernier 10,5 millions de dollars pour cette augmentation de ses parts. Ainsi, la compagnie canadienne dispose maintenant de 65 % du capital de la SMI. A côté, l’Etat ivoirien par le biais de la SODEMI en possède 25 % et les 10 % restants reviennent à des privés, dont Didier Drogba.
Pour la petite histoire, la mine d’Ity est la plus ancienne mine d’or en activité de la Côte d’Ivoire. La production y a été lancée en 1991. Et, de cette date à nos jours, les extractions y opérées ont dépassé la barre des 800 000 onces d’or. Certainement que cette mine a encore beaucoup à donner. Dans le cas contraire, Didier Drogba ne l’aurait pas choisie comme l’un des théâtres de sa reconversion dans la finance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.