Moscou se dit prête à un travail «constructif» avec le nouvel exécutif  libyen

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a déclaré lundi que son pays est « prêt » à un travail « constructif » avec le nouvel exécutif libyen, lors d’un entretien téléphonique avec Abdel Hamid Dbeibah, élu Premier ministre par intérim, et Mohammed Younes el-Menfi, président du Conseil présidentiel.

Lavrov «a confirmé que la Russie était prête à une coopération constructive avec l’administration libyenne de transition afin de surmonter le plus vite possible la longue crise dans ce pays», précise un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie russe a également «mis l’accent sur la volonté (russe) à renforcer la coopération dans l’intérêt du renforcement des relations traditionnellement amicales russo-libyennes », selon la même source.

La Libye a entamé samedi une nouvelle phase de transition au lendemain de l’élection d’un exécutif intérimaire qui aura comme défis de former un gouvernement, préparer des élections générales pour le mois de décembre prochain et mettre fin à une décennie de chaos.

Abdel Hamid Dbeibah et Mohammed Younes el-Menfi, épaulé par deux vice-présidents, devront tenter de réunifier les institutions d’un Etat miné par les divisions, avec deux autorités rivales basées dans l’Ouest et dans l’Est du pays et qui se disputent le pouvoir depuis une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.