Publié Le : lun, Fév 8th, 2021

Sahel : Le Secrétaire exécutif du G5 Sahel reçu par le président du  Niger, Mahamadou Issoufou

Le Président du Niger, Mahamadou Issoufou a reçu en audience, le secrétaire exécutif du G5 Sahel, Monsieur Maman Sambo Sidikou.

A sa sortie d’audience, Maman Sambo a déclaré à la presse avoir fait le point avec le Président Issoufou Mahamadou des activités de l’organisation qu’il dirige à la veille d’une réunion importante qui se tiendra à N’djamena au Tchad du 15 au 16 février prochain.

«Vous savez que le 15 février, la présidence va passer de la Mauritanie au Tchad, ce sera un moment essentiel chaque année, mais aussi nous aurons un sommet élargi aux partenaires (France, USA, Allemagne), tous nos partenaires majeurs qui nous accompagnent dans notre œuvre de lutte pour la paix, mais aussi pour le développement de notre sous-région» a indiqué Sambo Sidikou.

Après les Présidents mauritanien Mohamed Ould El-Ghazaouani et tchadien, Idriss Deby reçus ces dernières semaines à l’Elysée, le président malien de transition, Bah N’Daw a eu un entretien  le 27 janvier à Paris, avec le président français Emmanuel Macron, lors d’une visite de trois jours en France. Au menu de ces discussions, figurait le prochain sommet du G5 Sahel prévu à N’Djamena.

«Je pense que de ce sommet sortira une nouvelle donne pour notre mission et nous nous préparons à cela » a espéré Sambo Sidikou, relevant que «les jours à venir vont voir un nouveau développement dans la lutte contre le terrorisme, de protection rapprochée de nos populations».

La France, engagée militairement depuis 2013 au Mali, y déploie ainsi qu’au Sahel 5.100 soldats dans le cadre de la force antijihadiste Barkhane. Mais la France s’apprête à «ajuster son effort» au Sahel, grâce aux «résultats obtenus», a fait savoir récemment le chef de l’Etat français Emmanuel Macron.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>