Gabon: 13 milliards de FCFA de la France pour lutter contre le braconnage

Dans le cadre de l’accord de conversion de dettes, la France vient d’octroyer au Gabon un financement de 13,2 milliards de FCFA pour la lutte contre le braconnage. Cette enveloppe financière est dédiée à la mise en œuvre de deux projets portant sur la lutte contre le braconnage des éléphants et l’industrialisation de la filière forêt-bois.

élephants gabon

Les projets ont été soumis à la décision du Comité d’orientation stratégique (COS), au cours de la 7ème  réunion du Comité d’orientation stratégique (COS) de l’Accord de conversion de dettes (ACD) pour le développement durable des écosystèmes forestiers gabonais, présidée par le ministre de la Forêt.

Pour Nelson Messone, ministre de la Forêt, de l’Environnement et de la Protection des ressources naturelles, « ces nouveaux projets sont conformes à l’esprit de l’Accord et aux critères d’éligibilité ». Ainsi, pour le premier projet, il va être financé à hauteur de 6,55 milliards de FCFA. Ce projet qui vise la préservation des éléphants victimes du braconnage, « va permettre de stabiliser les populations de pachydermes du Gabon dans les zones à fortes pressions », a indiqué Dominique Renaux, ambassadeur et haut représentant de la République française au Gabon.

Le deuxième projet, financé à hauteur de 6,6 milliards de francs, concerne l’appui à la filière forêt/bois. L’objectif de ce projet est d’inciter et de favoriser les investissements dans le secteur en vue d’accompagner la mutation de la filière vers plus d’industrialisation, de professionnalisation, et une meilleure gestion des ressources naturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.