Burkina Faso : Soutien financier au secteur agricole

DANIDA-burkina-faso-soutien-secteur-agricoleGrâce à l’agence de coopération danoise DANIDA, les promoteurs de PME – PMI du secteur agricole burkinabé bénéficieront d’une ligne de refinancement de 5 millions de dollars. Celle-ci a été placée sous la gestion de Coris Bank International (CBI).
Cet établissement financier s’est, lui-même, chargé de rendre publique cette information. En fait, le Danemark soutient financièrement le Programme de croissance économique pour le secteur agricole du Burkina-Faso (PCESA). Cette initiative n’est qu’un axe entrant dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD), en cours de réalisation dans le même pays. Pour sa part, le PCESA poursuit deux objectifs globaux, à savoir le soutien à l’entrepreneuriat et au secteur privé agricole ainsi que l’appui à l’amélioration des conditions cadres du secteur agricole.
Plus concrètement, ce programme vise, sur la période 2013 – 2018,  une hausse de la productivité, des revenus agricoles et des valeurs ajoutées en vue de stimuler la croissance économique du pays et à entraîner le recul de la pauvreté. Ces préalables permettront le développement du programme burkinabé du secteur rural.
En tant que bailleur de fonds, la coopération danoise a porté son choix sur CBI dans la mise en œuvre de ce projet. La sélection de cet établissement financier n’est certainement pas étrangère à son expérience dans le financement du secteur agricole. En clair, CBI est chargé de couvrir les cinq régions incluses en priorité dans le PCESA. Il s’agit du centre-est, du centre-ouest, de l’est, du nord et du Sahel. Il y a sera promu la chaîne de valeurs des filières du bétail-viande, de la gomme arabique, du karité, du maïs et du niébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.