Niger : Compréhension mutuelle entre le gouvernement et les chefs religieux

zinderLe déplacement du chef de l’Etat à Paris la semaine dernière, lors de la marche pour Charlie Hebdo, a suscité de nombreuses réactions dont la colère des musulmans et l’incompréhension des chefs religieux.

Grâce à une initiative du Premier ministre et de certains de ses collaborateurs, une rencontre, visant à clarifier le déplacement du chef de l’Etat du pays, a été organisée entre l’équipe gouvernementale et les leaders religieux. Marquant leur satisfaction à l’issue de cette rencontre, ces derniers se sont engagés à contacter et s’adresser aux musulmans afin de calmer la tension et d’éviter au pays d’être affecté par ces événements .

 »Nous devons conserver notre identité nationale historique. Cette identité est basée sur un Islam authentique, mais pas extrémiste. Nous devons tout faire pour préserver et renforcer notre unité nationale historique », a déclaré le président du Conseil Islamique du Niger.

Quant au chef de l’Etat, il  a appelé samedi ses concitoyens à la retenue, dans un message à la nation suite aux manifestations violentes ayant marqué les villes de Zinder, d’Agadès et de Niamey.

« L’islam c’est la paix, la religion du juste milieu, c’est l’amour du prochain, le pardon et la tolérance. », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « c’est en référence à ces valeurs que  nous respectons la liberté d’expression, et le Niger réprouve les caricatures qui insultent la foi des musulmans ».

De son côté, le Président français a demandé aux autorités nigériennes de prendre les mesures nécessaires pour condamner les auteurs des actes après les récentes manifestations dans les différentes localités du Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.