Niger : Nouveau permis pour CNPC

Niger-Raffinerie-Zinder_drSelon l’annonce de la chaîne de télévision nationale, le gouvernement nigérien vient d’accorder à China National Petroleum Corporation (CNPC) un nouveau permis d’exploitation du champ d’Agadem, situé dans la région de Diffa (est).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que CNPC est bien présent au Niger. A part le champ d’Agadem, cette entreprise minière est en pleine exploration au niveau de la ville de Bilma (nord-est). Et, il y a presqu’un mois, CNPC s’était distingué en s’engageant à soutenir l’installation de routes entre le Niger et le Tchad à hauteur de 200 millions de dollars.

C’est après ce geste de générosité que les autorités nigériennes lui délivrent un nouveau permis pour le champ d’Agadem. Quoi qu’il en soit, l’Exécutif compte énormément sur ce projet, par le biais duquel 1 milliard de barils de pétrole pourraient être extraits de 59 puits. Cela permettra au Niger de porter ses exportations pétrolières à 60 à 80 000 barils par jour.

A ce propos, jusque-là, la première phase d’exploitation de ce champ ne génère que 20.000 barils au quotidien. Cette production est traitée au niveau de la raffinerie de Zinder. Pour rappel, cette industrie est le fruit de la coopération sino-nigérienne et appartient aux deux Etats. C’est d’ailleurs grâce à ces rapports bilatéraux que ce pays ouest-africain a fait son entrée dans le concert des producteurs de pétrole.

Dans le même ordre d’idée, le Niger a récemment signé un accord avec le Cameroun portant sur le transport de sa production pétrolière. Cette convention va permettre le raccordement du champ d’Agadem à l’oléoduc Tchad – Cameroun. Pour ce faire, un autre oléoduc de 600 km de long sera construit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.