Nigéria : Soutien US dans la lutte antiterroriste

boko-haram_2En inscrivant les mouvements nigérians Boko Haram et Ansaru, Washington vient d’élargir sa liste d’ « organisations terroristes étrangères ». Cet acte prouve le soutien des Etats-Unis aux autorités nigérianes dans la lutte contre les groupes djihadistes.

C’est le département d’Etat américain qui a fait cette annonce mercredi dernier. « Ces désignations représentent un pas important, mais ne sont qu’un outil dans le cadre de l’approche globale du gouvernement nigérian pour combattre ces groupes », est-il mentionné dans son communiqué.

La diplomatie américaine propose au Nigéria d’autres mesures à prendre en parallèle, comme « l’application de la loi, des actions politiques et en matière de développement et un engagement militaire ». Il faut signaler que Washington n’est pas toujours satisfait des méthodes employées par Abuja pour combattre le terrorisme.

Bien entendu, ce n’est pas sans raison que les USA ont mis les deux groupes sur liste noire. Le département d’Etat soutient que Boko Haram est « responsable de milliers de morts dans le Nord-est et le centre du Nigéria ces dernières années ». Quant à Ansaru, il a  « enlevé et tué plusieurs ouvriers étrangers dans la construction », selon la même source. Ces arguments ont poussé la diplomatie américaine à saisir les départements du Trésor et de la Justice pour empêcher toute opération entre ces deux mouvements islamistes et les Etats-Unis.

Le problème, c’est que les USA se trouvent à des milliers de kilomètres des zones des activités de ces groupes armés. Sur le terrain, les autorités nigérianes se retrouvent bien seules. Il n’y a pas longtemps, elles ont fait appel au  Cameroun, dont l’espace frontalier nord est une des zones d’activité de Boko Haram, à plus d’engagement dans ce combat antiterroriste. Mais, jusque-là, Yaoundé n’a pas répondu.Comme éléments étrangers, seuls des soldats tchadiens composent la force « multinationale » en charge de l’état d’urgence au nord-est du Nigéria.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.