Soutien de la Guinée Bissau contre Ebola en Guinée

La Guinée Bissau vole au secours de la Guinée Conakry dans la lutte contre le virus Ebola. Dimanche, la ministre de la Santé de la Guinée Bissau, Valentina Mendes, a remis à l’ambassadeur de la République de Guinée à Bissau, Aladje Abduramane Caba, un lot de médicaments et de produits d’hygiènes estimés à un coût de 15 000 000 000 de francs CFA, soit plus de 22,8 d’euros, et ce afin d’aider les autorités guinéennes à combattre la propagation de la fièvre hémorragique Ebola.

le-virus-ebola-hante-les-couloirs
La cérémonie de remise a eu lieu en présence du chef du gouvernement bissau-guinéen, Domingos Simões Pereira. Devant la presse, la ministre de la Santé de Guinée Bissau a déclaré que ce don est un acte de solidarité entre les deux pays voisins d’une part et que d’autre part, il vise à encourager les autorités de Conakry à poursuivre les efforts entrepris pour réduire les contaminations du virus et prendre en charge les personnes malades.

La République de la Guinée est le troisième pays de l’Afrique de l’Ouest le plus touché par le virus Ebola. Selon le récent rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé faisant état de plus de 2000 morts dans toute la sous-région, ce pays compte à lui seul plus de 550 décès. Les autorités sanitaires de Guinée Conakry s’apprêtent à mettre sur pied un programme dénommé « Plan d’urgence accéléré », qui devrait permettre au pays d’éliminer sinon de réduire de façon drastique la propagation du virus Ebola. L’ambassadeur guinéen qui a réceptionné le don du gouvernement bissau-guinéen a remercié ce dernier pour la solidarité manifestée envers son pays.

Il faut néanmoins souligner que jusqu’à présent les frontières entre la Guinée et la plupart de ses voisins, y compris la Guinée Bissau restent encore fermées, en dépit des appels lancés par des organismes internationaux et l’Union Africaine pour la libre circulation entre ces Etats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.