Togo : le PNUD pousse le secteur du tourisme

Togo le PNUD pousse le secteur du tourismeMardi dernier, le ministre togolais du Tourisme, M. Christophe Tchao, et la représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Mme Khardiata Lo N’diaye, ont signé une convention en vue de la préparation d’un programme de développement et d’aménagements touristiques dans l’Etat ouest-africain.

Pour ce faire, le ministère de tutelle sera financé à hauteur de 319 000 dollars américains par le PNUD au travers d’une subvention non remboursable. A noter que ce projet nécessite un financement global de 450 000 dollars américains. Ainsi, le gouvernement togolais déboursera 131 000 dollars américains en complément. D’ordinaire, le Togo est beaucoup plus réputée pour ses mines de phosphate que pour son tourisme. Pourtant, ce secteur n’est pas du tout dérisoire dans son économie. Ainsi, le gouvernement entend amener le tourisme à contribuer à hauteur de 7 % au PIB togolais à l’horizon 2020.

La feuille de route qu’est ce fameux plan directeur est censé mener à l’atteinte de cet objectif ou, tout au moins, y contribuer. Tout en traçant les axes prioritaires du développement du tourisme au Togo, ce document devra contenir le détail des actions à mener dans le cadre de cette initiative. Développée par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) Celle-ci se scindera en deux grandes étapes : les experts de l’OMT s’appesantiront d’abord sur l’analyse de l’état actuel du secteur, ce qui leur permettra d’établir une stratégie provisoire. S’appuyant sur ces conclusions partielles, ils pourront, par la suite, définir une stratégie de développement définitive. Ce travail sera accompagné de l’évaluation du budget nécessaire pour la mise en œuvre d’actions concrètes. L’ensemble de ces deux phases devra se clore en 10 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.