Centrafrique : Concrétisation des besoins d’aide.

bangui-acfFace à la détérioration de la situation humanitaire et sécuritaire, les appels lancés par les autorités centrafricaines à la Communauté internationale, portent leurs fruits.
En effet, le ministre canadien du Développement international a réagi par l’annonce d’un financement de onze millions de dollars pour soutenir la Centrafrique dans son action de retour à la stabilité, à la paix et, surtout, de prise en charge de sa population.
Action contre la faim (ACF), une organisation non-gouvernementale, a mis en place des programmes en faveur des personnes les plus fragilisées par la crise. Le cas de nombreux enfants mal nourris, été relevé et cette ONG tente, selon une source officielle, de venir en aide aux  familles nécessiteuses.
Le Congo Brazzaville a aussi  fait un geste à l’égard de son homologue centrafricain, mais le montant de celui-ci n’est pas connu.
Même si l’on s’impatiente du grand coup de pousse de l’ONU, il est à relever que les soutiens qui parviennent  de toutes parts jouent un rôle important dans l’apaisement social, par la satisfaction des besoins immédiats des populations du pays.
Pour l’heure, la priorité étant donnée à la question sécuritaire, la Présidente de transition suggère que soient réarmées les forces militaires, la gendarmerie et la police centrafricaine. Le but est de permettre à celles-ci de prendre part aux opérations menées par les soldats africains et français pour sécuriser le territoire et protéger les populations.
Les manifestations de soutien présagent, pour bientôt, un retour à la normale et une reprise des activités, dès lors que le point épineux de la sécurité sera réglé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.