Pour la sauvegarde du réseau ferroviaire Tanzania-Zambia Railway

TAZARADepuis  longtemps, de  nombreux de pays africains tentaient de se développer sans tenir compte de leurs coopérations bilatérales. Mais actuellement la tendance se fait plus apparente par la création d’espaces visant à  des unions régionale ou sous-régionale.
Dans cet esprit, les Républiques  de Zambie et Tanzanie se sont liguées pour  offrir à leurs citoyens la possibilité de rallier les deux pays par voie ferroviaire. La compagnie, la Tanzania-Zambia Railway traversait une grave crise financière, ces derniers temps. Avec des retards de paiement pour les salariés et d’autres problèmes internes, sa survie  ne tenait qu’à un apport financier de la part des deux pays.
Mercredi, selon  le média officiel, Times of Zambia, les deux gouvernements, au terme d’une rencontre, sont arrivés  renflouer les caisses de l’entreprise des chemins de fer. Au cours des 12 prochains mois, ils devront injecter la somme de 80 millions de dollars dans la Tanzania-Zambia Railway. 9,20 millions de dollars iront directement dans le paiement des arriérés aux ouvriers qui n’ont pas perçu leurs salaires depuis les deux derniers mois. Le reste servira à sortir l’entreprise des difficultés qu’elle traverse en ce moment. Suite à cet investissement non négligeable, Harrison Mwakyembe, ministre zambien des Transports, était satisfait de ce « sauvetage » par les deux gouvernements.
L’Afrique avec de véritables unions régionales financières, peut amorcer la pente ascendante du développement. L’exemple du financement  commun de la Tanzania-Zambia Railway permettra à ces deux pays voisins de renforcer leurs échanges économiques pour le bien de leurs populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.