Zimbabwe : Le FMI satisfait des performances du pays

zim Dans un communiqué paru mercredi, le Fonds Monétaire International (FMI)  s’est réjoui des performances réalisées  par  le  Zimbabwe, en dépit des difficultés économiques et politiques que connaît ce  pays.
Selon  l’institution financière internationale,,  le  gouvernement  zimbabwéen a entrepris des réformes importantes  pour  la relance  de l’économie du pays. Il s’agit  de mesures destinées à  réduire le  fossé fiscal de l’année 2014, et  à assainir les finances  publiques  et le secteur financier. D’autres décisions ont été également prises pour réduire la masse salariale du gouvernement, ainsi que pour améliorer la gestion du secteur diamantaire. Ces réformes s’inscrivent  dans le cadre d’un   programme  de  référence (SMP) lancé en juin  2013, date à laquelle  le  FMI  a renoué  ses relations avec le gouvernement de Mugabe ,mais suspendues dans les années 2000.
En conséquence, le  Zimbabwe  a été  privé du droit de vote au sein de cette institution financière, dont le bureau  à Harare a été fermé en 2004.Avec le SMP, le  Zimbabwe  a  peu  à  peu regagné la confiance du  FMI qui pourrait rouvrir son bureau en novembre prochain et selon un communiqué de cette institution, le  déblocage d’argent  pour Harare sera bientôt effectué.
Depuis plusieurs années, le Zimbabwe  est confronté à de nombreux problèmes économiques. Alors que sa  dette extérieure  a atteint  8,9 milliards de dollars en 2013, ce  pays doit toujours 1 milliard de dollars la Banque Mondiale,  612 millions de dollars à la BAD  (Banque Africaine  de Développement), et 280 millions de dollars à la BEI (Banque Européenne d’Investissement).
Sur le plan interne, la croissance économique  du pays  est sujette à une grande lenteur de divers secteurs  productifs. Selon le FMI, cette croissance sera bientôt de 4%, alors qu’elle était de 10% en 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.