Guinée : La Banque Mondiale soutient un projet agricole

La Guinée et la Banque Mondiale ont signé mercredi un accord portant sur la deuxième phase du Projet d’Urgence d’Appui à la Productivité Agricole (PU – APA 2). C’est la suite d’une série d’initiatives amorcées l’année dernière. Les documents relatifs à cet engagement ont été paraphés par le Ministre guinéen de l’Economie et des Finances, M. Kerfalla Yansané, et le Représentant résident de la Banque Mondiale, M. Cheik Fantamady Keïta. A cet effet, la Banque Mondiale va verser une enveloppe de 20 millions de dollars américains à la Guinée. Cette somme sera destinée aux petits producteurs de riz, donc ceux disposant d’un champ de 35 000 hectares minimum, afin de les aider à améliorer leur productivité. En clair, les bénéficiaires seront fournis en intrants améliorés. En outre, ils auront droit à un appui technique et du matériel post-récolte. Enfin, ils profiteront d’un renforcement de capacité. Tous ces points seront développés en trois ans, plus précisément, entre 2012 et 2014. Le  PU – APA 2 va toucher l’intégralité du territoire guinéen : cette phase concerne 17 préfectures en tout, dont, entre autres, Boffa et Forécariah pour la Basse Guinée ; N’zérékoré et Lola pour la Guinée Forestière ; Kankan et Kouroussa pour la Haute Guinée et, enfin, Pita et Tougué pour la Moyenne Guinée. Ces localités ont été sélectionnées suivant les résultats de la première partie de ce projet agricole. Elles se sont démarquées en raison de leurs potentialités agro-écologiques et du coût intéressant en matière des charges liées au PU – APA 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.