Ethiopie : Le teff, futur aliment du monde ?

teffCulture principale de la Corne de l’Afrique, aliment de base essentiel de l’Ethiopie, le teff n’est plus seulement un élément clé du patrimoine de ce pays, mais il gagne également un intérêt de plus en plus accru un peu partout dans le monde entier. Cet aliment constitue pour les personnes passionnées de discipline alimentaire, une alternative nutritionnelle exceptionnelle. Sans gluten mais très riche en minéraux et en protéines, il est incroyablement nutritif et idéal pour les diabétiques, à cause de sa libération lente, et recherché par les personnes ayant une intolérance au gluten ou maladie coeliaque. Cultivé depuis des siècles en Ethiopie, le teff est en passe devenir le prochain « super aliment » du monde. Au plan local, il est utilisé pour faire de l’injera, une sorte de crêpe caractéristique de la cuisine éthiopienne. D’après Solomon Chanyalew, le directeur du Centre de recherche agricole Zeyt Debré, un centre éthiopien travaillant sur le teff, cette céréale, relativement inconnue hors de l’Ethiopie, est prévue pour remplacer le quinoa en tant que « super aliment » mondial.Pour l’instant, une interdiction sur les exportations a dû être imposée afin de contrôler la hausse des prix sur le marché intérieur. Les producteurs éthiopiens n’ont alors de débouchés que les consommateurs locaux. En dépit des 6,5 millions de producteurs de teff que compte l’Éthiopie, le pays a du mal à satisfaire la demande locale, alors que celle-ci se fait de plus en plus grande à l’étranger. L’un des problèmes que rencontrent les agriculteurs est l’accès limité aux variétés de semences, le manque d’engrais et des machines modernes qui permettraient d’augmenter leurs rendements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.