Madagascar : Tractations au sujet du retour de Marc Ravalomanana

Marc-RavalomananasSi certains chefs d’Etat ont la chance d’achever leur mandat, d’autres par contre, s’en vont en cours de mandat, et les jours de leur exil pour toute une nation se changent en des heures d’interminables discussions sur leur retour probable. Amadou Ahidjo, ancien chef de l’Etat camerounais, même décédé, trouble de temps en temps le calme national. Mais Marc Ravalomanana, le président malgache renversé en 2009, dans son exil fait l’objet de tractations sur son éventuel retour au pays.
L’ombre du président déchu ne quitte décidément plus l’actualité malgache. Chaque manifestation, ou toutes les réunions sont ponctuées par les discussions au sujet du retour prochain du chef de l’Etat en exil depuis l’année 2009 en Afrique du Sud. Marc Ravalomanana  n’entend pourtant pas rentrer dans l’immédiat même si l’ambassadeur de la République Sud-Africaine a laissé entendre que « des tractations sont en cours entre l’Union africaine, la SADC, l’Afrique du Sud et le gouvernement malgache à propos du retour de Marc Ravalomanana ».
Face à cette situation certains hauts fonctionnaires de l’Etat ont donné leurs positions. D’après Arisoa Lala Razafitrimo, ministre malgache des Affaires étrangères, « il faut se demander ce qu’il apportera au pays s’il  rentre à Madagascar». Dans des propos plus subtils ce minisre prévenait « des poursuites possibles contre l’ancien dirigeant puisqu’en effet nul n’est au-dessus de la loi ».
La Gys-M continuera sans doute d’organiser des réunions pour évoquer le retour de Marc Ravalomanana. Toutefois Hery Rajaonarimampianina l’actuel chef d’Etat, ne gardera pas le silence éternellement sur ce problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.