RDC : Obtention de la certification ITIE

rdc-itieLa République démocratique du Congo  vient d’être  déclarée conforme à l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) , pour ses progrès accomplis en matière de gestion des ressources naturelles.
Lors d’une réunion tenue à Mexico le 2 juillet,  le conseil d’administration de l’ITIE a jugé  bon d’octroyer  cette certification  à  ce pays. Les membres de cette instance ont  estimé que  la RDC  a adopté  l’essentiel des mesures répondant aux exigences  de l’ITIE. « Le peuple congolais  a uni ses efforts pour introduire la transparence et la redevabilité  dans la gestion de ses ressources naturelles», a déclaré Clare Short, présidente du CA.
Pour  sa  part, Jonas Moberg,  chef du secrétariat international de l’ITIE,  a  félicité  la RDC  pour  son « engagement tout à fait remarquable  à l’égard du processus de l’ITIE »,ajoutant que « ce processus, à défaut de  pouvoir   résoudre les problèmes d’un pays aussi grand,  apporte la transparence dans le  secteur de l’industrie minière ».
« Toutefois,  a-t-il souligné ,  la conformité  d’un  pays  à l’ITIE  ne signifie pas que ses  ressources  naturelles  sont parfaitement gérées;  mais qu’il dispose d’un processus de base efficace et propice à  un débat bien informé ».
Après cette certification, la RD Congo  devra rendre compte chaque année des progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’ITIE. Ce pays  est, en Afrique, l’un des plus riches en ressources naturelles, Telles que le diamant, le cuivre, le cobalt, et l’étain.
Lancée en 2002 par  le premier ministre anglais Tony Blair, l’ITIE  a pour objectif  de contrôler  la transparence dans la gestion des ressources  minières dans les pays membres. Pour  ce  faire, l’on compare  les revenus extractifs  déclarés par le gouvernement,  avec les  paiements  des  compagnies minières  opérant dans le pays concerné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.