Cameroun : Réduction par Guinness de l’émission de CO2

baker-magunda-DG-guinness-CamerounLa nouvelle chaîne de production de bière baptisée « Line 7 » de Guinness Cameroon fonctionnera au gaz naturel. Cette information a été donnée lors de la cérémonie d’inauguration qui a eu lieu dans la capitale économique du pays, au siège de la brasserie à Bassa.
Dans un communiqué publié mardi, la filiale du groupe Diageo a souligné son choix consistant à réduire considérablement son niveau d’émission de carbone. A cette fin, elle s’est procuré des générateurs électriques à base de gaz naturel.
D’un coût de plus de 18,7 millions de dollars, la nouvelle unité de Guinness Cameroon permettra d’accroître la célérité des opérations de mise en bouteille et d’augmenter les capacités de stockage des matières premières tout en polluant de moins en moins l’environnement dans lequel elle développe son activité.
A titre d’exemple, « Line 7 » est déjà connectée à la station de traitement des eaux usées pour contribuer à l’engagement de Guinness Cameroon d’opérer dans le strict respect des normes environnementales.
Numéro 2 du secteur brassicole du Cameroun, la filiale de Diageo détient 15% des parts du marché camerounais. C’est une entreprise anglaise spécialisée dans les boissons alcoolisées. Au niveau mondial, elle est la plus importante en matière de production des alcools et des spiritueux. Ce groupe est né suite à la fusion de deux entreprises en 1997, Grand Metropolitan et Guinness PLC.
Les options de Guinness Cameroon en matière d’environnement renforcent la valeur et la qualité de sa production et, partant,l’appréciation dont jouit l’entreprise auprès des populations camerounaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.