Sénégal : Promesses financières pour le plan de développement

Plan-senegal-emergentLundi dernier à Paris, les autorités sénégalaises et les partenaires techniques et financiers du Sénégal ont tenu une rencontre portant sur le financement du « Plan Sénégal Emergent ». A l’issue de cette journée de travail, la feuille de route a récolté des engagements à hauteur de 5,6 milliards d’euros (7,4 milliards de dollars).
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Sénégal a su séduire ses bailleurs de fonds. En effet, le total des promesses de soutien équivaut au double de son objectif initial, soit 2,8 milliards d’euros (3,7 milliards de dollars). Pour le président sénégalais, Macky Sall, ces engagements reflètent la confiance dont jouit son pays auprès des bailleurs de fonds : « Une confiance que le Sénégal n’a pas le droit de décevoir », a-t-il déclaré au terme de ces discussions. Par la même occasion, le dirigeant sénégalais a indiqué que 46 % de ce financement sera consacré à des projets d’infrastructures.
Lors de cette réunion, le chef d’Etat sénégalais a démenti les rumeurs faisant état d’un financement de 4,5 milliards de dollars mis à disposition par la Chine pour le « Plan Sénégal Emergent ».
« La Chine ne gère pas sa coopération de cette façon, mais par projets », s’est-il défendu, avant de confirmer que la deuxième puissance mondiale a manifesté la volonté de contribuer à la réalisation de ce programme sénégalais.
En dehors du plan de développement, Macky Sall a annoncé que l’Empire du Milieu a inclus son partenaire ouest-africain dans la liste des destinations touristiques autorisées à ses ressortissants. Pour rappel, il a effectué une visite en Chine du 19 au 22 février dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.