Ghana : Projets dans la production électrique

gas-power-plantSelon le Daily Graphic, le Ghana disposera très prochainement d’une nouvelle centrale électrique. Elle sera installée par le national Sunon Asogli Power Plant et le chinois Shenzhen Energy.
La décision de construire cette nouvelle centrale fait suite à une convention entre les deux producteurs d’électricité, paraphée par le ministre ghanéen de l’Energie et du Pétrole, Emmanuel Armah-Kofi Buah, et le président de l’entreprise chinoise, Hong Cao. Cette installation, alimentée par du charbon en provenance d’Afrique du Sud, générera 700 mégawatts (MW).
Une fois ce projet réalisé, Shenzhen Energy prévoit de construire une autre centrale dans la localité ghanéenne de Domlemi (ouest) qui devrait fournir une puissance de 500 MW.
Le journal local a évoqué 1 560 MW supplémentaires pour le pays en incluant une production supplémentaire de 360 MW au niveau de la centrale électrique d’Asogli. Le premier projet, au travers duquel la première centrale thermique du Ghana sera érigée, nécessite un budget de 1,4 milliard de dollars.
La multiplication d’initiatives dans la production électrique au Ghana n’est pas anodine. Le gouvernement entend être en avance sur les besoins en énergie du pays, qu’il estime croissants.
Heureusement que cet Etat a devant lui plusieurs possibilités. A titre d’illustration, son sous-sol regorge de réserves de gaz supérieures à 250 milliards de mètres cubes. Ce qui peut bien suffire à assurer la fourniture nationale pendant plusieurs décennies.
Pour l’heure, ce pays développe le Ghana Gas Project, avec une capacité de 3,4 millions de mètres cubes.Faut-il souligner que depuis décembre dernier, le Ghana a haussé sa capacité énergétique de 400 MW après l’inauguration de la centrale hydroélectrique de Bui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.