Reprise de la coopération UE-Guinée

11279L’Union Européenne (UE) va reprendre sa coopération avec la Guinée. Les relations entre ces deux parties s’étaient refroidies notamment à cause des multiples reports de la tenue des d’élections législatives dans ce pays ouest-africain.

Le Conseil de l’UE  a décidé jeudi de renouer « pleinement » avec la Guinée. Selon l’agenda établi par Bruxelles en juillet 2009, la coopération intégrale entre l’UE et cet Etat était suspendue, à cause du refus de ce dernier, d’organiser des élections législatives. Cette étape figurait comme dernier préalable.

A présent, les deux partenaires peuvent de nouveau collaborer, notamment dans le cadre du 10ème Fonds européen de développement (FED). L’aide au développement avait été partiellement gelée à la suite du putsch militaire du 23 décembre 2008. Et, seul un retour à l’ordre constitutionnel et à la démocratie pouvaient entraîner une levée des sanctions. Plus de 4 ans après le coup d’Etat, les législatives se sont effectivement déroulées le 28 septembre dernier. Même si ces échéances ont été entachées d’irrégularités, elles constituent un pas positif  dans un pays qui n’en a jamais connues de démocratiques.

Malgré cette avancée, il reste encore beaucoup à faire : « Il est important que les autorités guinéennes s’engagent dès à présent dans une réflexion globale sur le cadre électoral en vue de mettre en place rapidement les réformes nécessaires à la tenue des prochaines élections », a estimé Mme Catherine Ashton, déléguée de l’UE aux Affaires étrangères et à la politique de sécurité. « Ce régime ,après l’élection de l’Assemblée récemment élue, offrira un cadre institutionnel adéquat pour organiser un débat démocratique entre les différents partis politiques » a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.