Tchad : IBK y est allé pour dire merci

3460836_3_cd1e_ibrahim-boubacar-keita-qui-a-remporte_488928055157d5eb1bc2779eed7c4e01Ibrahim Boubacar Keïta, alias IBK, est en visite au Tchad pour exprimer toute sa gratitude aussi bien au peuple tchadien qu’à son président pour avoir conduit l’opération qui a libéré le Mali.

En effet, l’armée tchadienne avait participé à l’opération militaire africaine et française déclenchée en janvier 2013 pour chasser les éléments islamistes armés qui occupaient le Nord du Mali.Elle y avait perdu une trentaine de ses soldats.

De source officielle, cette intervention tchadienne, aux côtés des africains et des français, se justifiait par le fait que tous voulaient éviter la contagion islamiste au Sahel. Grâce à elle, le Tchad a pu procéder au renouvellement d’une rente diplomatique fort utile dans le Sahel, une région en crise.

Ainsi, à travers cette première visite officielle, le nouveau chef de l’Etat malien fait une entrée, assez pertinente, en matière diplomatique par rapport à son calendrier qui s’annonce très chargé pour les mois, voire les années à venir. Car, bien que les élections donnent au Mali une allure de stabilité, il reste encore beaucoup à faire pour remettre le pays dans la dynamique du développement.En clair, la quête de nouveaux partenariats ainsi que des ressources nécessaires à la reconstruction du Mali devraient conduire le numéro 1 malien à effectuer davantage de déplacements pour convaincre les investisseurs et bailleurs de fonds d’investir de nouveau dans le pays.

Quoiqu’il en soit, la visite d’IBK à son homologue Tchadien vise, bien plus que la reconnaissance, à lancer une invitation à ce dernier pour son investiture le 4 septembre prochain à Bamako.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.