Publié Le : lun, Mar 14th, 2011

Maroc : Les islamistes de « Justice et Bienfaisance » en quête de positionnement

Partager
Tags

Une centaine de militants du mouvement islamiste marocain Al Adl Wal Ihsane (Justice et Bienfaisance), a tenté d’organiser dimanche matin, une marche à Casablanca, mais elle a été vite dispersée par les forces de l’ordre du royaume chérifien. Après l’échec de cette marche « non autorisée », les manifestants ont tenté de nouveau de tenir un sit-in en début d’après-midi, devant le siège du Parti Socialiste Unifié (PSU). Les choses auraient ensuite mal tourné, suite aux provocations des manifestants, les forces de l’ordre excédées  les ont chargés. Les échauffourées entre manifestants et policiers ont fait une dizaine de blessés dans les deux camps. Plusieurs manifestants ont été interpellés puis relâchés un peu plus tard.
Ces incidents interviennent quatre jours après l’annonce de grandes réformes constitutionnelles par le Roi Mohammed VI. Des réformes qui ont été qualifiées par de nombreuses personnalités tant au Maroc qu’à l’étranger, d’historiques, voire même révolutionnaires. Dans son discours du 5 mars dernier, le souverain chérifien a en effet, pris de court les acteurs politiques du Royaume, mêmes ceux de la gauche traditionnelle, en cédant à travers ces réformes, certains pouvoirs de souveraineté qui seront désormais du ressort du chef du gouvernement et des élus.
Depuis le début des révoltes populaires arabes, l’association Al Adl Wal Ihsane, un mouvement islamiste interdit mais toléré, estime un spécialiste des questions islamistes, tente de se positionner dans le nouveau paysage géopolitique qui se dessine dans le Royaume chérifien. Dirigé par cheikh Abdessalam Yassine, 83 ans, un ancien inspecteur de l’enseignement, le mouvement islamiste qui a tout le temps, vécu à l’ombre, tente aujourd’hui de s’identifier au mouvement des jeunes contestataires marocains de Facebook. Il veut même s’accaparer les revendications sociopolitiques du mouvement des jeunes Facebookers baptisé «mouvement liberté et démocratie maintenant», dont une autre manifestation est annoncée pour le 20 mars courant.
Après l’annonce des nouvelles réformes constitutionnelles, la direction d’Al Adl Wal Ihsane qui revendique quelques 200. 000 adhérents, 30 à 40.000, chercherait ainsi à imposer sa présence sur la future carte de l’échiquier politique du pays. Pour la mouvance islamiste, c’est aujourd’hui ou jamais qu’elle doit soutirer son agrément des pouvoirs publics et pour y parvenir, tous les moyens sont bons.

A propos de l'auteur

Displaying 11 Comments
Have Your Say
  1. teflon dit :

    soit ils s´organisent comme partie politique,ou alors ils la ferment,car comme secte ils n´ont aucune sympathie des marocains,leur guru va chnager de monde,et sa fille marine..nadia desolé,ne saura alors tenir les hommes derriere elle.
    le temps de subversion est revolu

  2. idhemk dit :

    Adl et Ihssan est un partie interdit au Maroc. Il faut souligner que ce partie essaye de ne pas trop être visible car elle veut souligner que ce qui se passe au Maroc est l’affaire de tout le peuple.
    Même chose a été observée en Tunisie et Egypte avec les mouvements religieux appellant à soit disant justice sociale et démocratie.

  3. Bidaoui dit :

    Je rappelles juste (pour ceux qui croient que Al Adl Wa Al Ihssane) Un parti qui refuse le multi partisme ne peut être démocratique.

  4. Farid Mnebhi dit :

    Le 13 mars 2011 une marche de protestation à Casablanca a été dispersée par les forces de sécurité. Cette manifestation, non autorisée, a regroupé quelque cent personnes, pour la plupart des membres du mouvement islamiste intégriste interdit Adl Wa Al Hissane , du Parti Socialiste Unifié et de l’Association Marocaine des Droits de l’Homme (AMDH).
    Voulant braver l’interdiction de manifester et refusant d’évacuer la voie publique, les protestataires s’en sont pris avec violence aux forces de l’ordre. Ces dernières, soucieuse de préserver l’ordre et d’assurer la sécurité des biens et des personnes, ont procédé avec fermeté à leur dispersion et à nombre d’interpellations. On peut donc conclure que suite au discours royal annonçant une réforme de la constitution, les extrémistes se sont vus privés du moyen de propagande qu’est le mouvement du 20 février, pour diffuser leurs messages d’intolérance religieuse, de rejet des droits élémentaires humains et de l’émancipation de la femme et d’opposition Occident-Orient, que ce mouvement du 20 février, infiltrés par les extrémistes islamistes, les gauchistes radicaux et les anarchistes, a pour seul objectif, inavoué celui-ci, de semer le chaos au Maroc, de ramener le pays à plus de 50 ans en arrière et de détruire ce qui a été bâti en matière de droits humains, de démocratie et de développement et d’imposer au peuple marocain une vision idéologique de gouvernance nihiliste et que la manifestation d’aujourd’hui constitue également la preuve que les extrémistes islamistes et gauchistes ont réussi un hold up parfait sur ce mouvement qu’ils utilisent pour diffuser leurs messages sectaires et antidémocratiques dénués de toutes tolérances, religieuse, politique, idéologique, ethnique et raciale.
    Enfin, il n’est pas inutile de signaler que le groupe islamiste Al Adl Wa Al Ihssane est très bien implanté en Europe, notamment en France, en Italie, en Grande Bretagne et dans les pays du Bénélux.Bien structurés, ses militants sont très actifs sur le terrain et prônent un Islam radical en total contradiction avec les préceptes du Saint Coran et sont opposés aux valeurs fondamentales de la démocratie et des Droits de l’Homme. Leurs adeptes, dont certains ont été interpellés récemment à Brescia en Italie pour activités terroristes et conspiration contre le Pape, mais d’autres aussi dans plusieurs villes d’Europe au cours des ces dernières années, constituent un terreau fertile qui peut être activé à tout moment par les organisations islamistes terroristes comme Al Qaida, AQMI et autres pour pour planifier et perpétrer des opérations terroristes sur les territoires marocain et européen.
    En vous demandant de bien vouloir publier ce papier.
    Farid Mnebhi.

  5. Marocainfierdel'etre dit :

    Quant le discours du Roi a été annoncé j’ai fait le commentaire suivant dans le site d’un journal qui annoncé ce discours :  »MAJESTÉ, Vous savez très bien que le peuple marocain est attaché à Votre Auguste Personne, à Votre Famille et à La Monarchie Alaouite (unique en son genre dans l’Afrique du Nord), alors soyez courageux et annoncez cette réforme et qu’on en parle plus, ainsi vous couperiez l’herbe sous les pieds d’un certain nombre de malintentionnés et de pas mal d’ennemis du Maroc qui scrutent tous nos gestes et pas (certains par jalousie pour notre modèle, d’autres par haine envers le Maroc et d’autres pour des but obscures..) ».
    Force est de constater que malgré ce discours historique ces excités (Gauchistes et Islamistes: les extrêmes se rejoignent des fois!! ) continuent de s’exciter, donc leur but n’était pas la reforme mais autre chose???? alors qu’ils sachent que le peuple marocain est là pour les empêcher d’atteindre ce but qui n’est autre que de mettre le Maroc dans le chaos en vue de desseins obscures!
    Islamiste et gauchiste: drôle d’alliance explosive, quand on sait qu’ils se sont toujours violemment affrontés dans les facultés!!!???
    Vive le Roi et vive la monarchie Alaouite, garante de la stabilité, la cohésion, la modernité et le développement de ce Maroc que nous aimons tant et pour sa stabilité les 99,99% de marocains sont prêts à affronter ces excités d’islo_gauchistes, sur le terrain s’il le faut. Je dis 99,99% car le mouvement  »20 février » ne représente que 0.01% de la population marocaine).

  6. Farid dit :

    En 1991, quand j’étais encore étudiant à l’université de oujda, ils ont assassiné un camarade sans raison apparente, ou plutot sous pretext qu’il avait mal parlé à une fille voilée. C’est une mouvance dangereuse et nuisible à toute démarche démocratique dans le pays, qu’on voit maintenant en train de changer et d’aller de l’avant grace à un esprit de solidarité des jeunes de 20 février. Les gens de Al Adl wal ihssane veulent s’octroyer le gain de la jeunesse marocaine, celle qui veut être libre et moderne tout en etant fière d’être marocain avec ses tradition et son histoire. Vive le maroc, vive le Sahara occidentale et vive la liberté

    • Kamila dit :

      Je ne sais si tu es marocain comme tu le prétends, car si oui tu ne diras jamais ce mot qu’on combatte, tout vrai marocain dit « sahara marocain »non autre nommination,ok? et tu commets une bêtise impardonnable, qui te dis que le Sahara est occidentale? Le Sahara est marocain sans contestation, alors vaut mieux que tu la boucles et si tu n’es pas marocain, je dirais que tu es une saleté que tout un peuple marocain y crachent sur.

  7. Marocainfierdel'etre dit :

    @ Farid : nous sommes d’accord pour condamner Al Adl Wa El Ihssane, mais apparemment un désaccord peut exister, ton  »vive le Sahara Occidental » me pousse à croire ce que je ne veux pas, pour moi vive Le Maroc englobe tout le Maroc y compris le Sahara occidental partie intégrante de ce Maroc indivisible.
    Vive Le Maroc libre, démocratique , indépendant et moderne sous la conduite de Mohamed 6 garant de sa cohésion et sa stabilité.

  8. Kamila dit :

    Je ne sais si tu es marocain comme tu le prétends, car si oui tu ne diras jamais ce mot qu’on combatte, tout vrai marocain dit « sahara marocain »non autre nomination abominable pour tous les marocains,ok? et tu commets une bêtise impardonnable, qui te dis que le Sahara est occidentale? Le Sahara est MAROCAIN sans contestation, alors vaut mieux que tu la boucles et si tu n’es pas marocain, je dirais que tu es une saleté que tout un peuple marocain y crachent sur.

  9. Kamila dit :

    Je crois que si notre pays continue comme ça, il finira certainement à la dérive, ces sots de »justice et bienfaisance » nuisent aux revendications du peuple, il faut les combattre avant qu’il ne soit trop tard, et après on verra.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>