Gabon : Progrès en agriculture

000000000000000Le récent Salon international de l’agriculture, qui s’est tenu du 21 au 27 octobre 2013, a suscité un réveil dans le domaine agricole au point que l’agriculture a repris son envol  dans le Sud-est du Gabon.

Kabaga-Bayi, une localité du Sud-est gabonais, spécialisée dans la culture du manioc, vient de se doter d’une usine de transformation mécanisée du manioc qui constitue une première du genre. Le but d’une telle initiative est, selon une source proche du dossier, de passer, sans plus tarder, à l’étape de l’industrialisation afin de mieux traiter le manioc et favoriser ainsi, une meilleure commercialisation après transformation de ses dérivés. Le responsable de ce projet voudrait non seulement gagner le marché local, mais également  africain.

Bien que disposant de vingt-quatre millions d’hectares de forêt, le Gabon est fortement tributaire de ses voisins en matière de ravitaillement en produits alimentaires. C’est donc pour pallier  ce déséquilibre que les populations de Kabaga-Bayi se sont mobilisées pour mettre en valeur la culture du manioc dans leur localité.

Grâce à cette entreprise, des dérivés comme la farine, l’attiéké, le tapioca, les chips de manioc séché, le foufou, les pâtes seront mis à disposition des locaux et exportés à l’étranger afin d’en faire bénéficier la diaspora et, surtout, de les faire découvrir aux populations d’autres pays.

Le Salon international de l’agriculture organisé au Gabon a eu un impact positif sur le secteur agricole de ce pays. Même si ce nouvel élan agricole débute faiblement, dans le seul village de Kabaga-Bayi, l’Etat gabonais dispose, toutefois, du potentiel nécessaire pour valoriser ce secteur. En clair, les politiques publiques mises en place par les autorités ainsi que la volonté expresse des populations permettront de relever le défi agricole au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.