Mali : Renfort de 850 soldats guinéens

00000000000Prochainement, la Guinée va envoyer 850 militaires au Mali afin de renforcer les efforts de lutte contre le terrorisme. Une annonce faite samedi par le président guinéen Alpha Conde.

De retour d’un sommet des dirigeants de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) marqué du sceau de l’intégration régionale, le chef d’Etat guinéen s’est empressé d’aller dans ce sens. A son avis, la sécurité de chaque pays de l’Afrique de l’Ouest doit constituer une question prioritaire pour tous les membres de la CEDEAO et être l’objet de leurs contributions. De manière plus explicite, le président guinéen a fait allusion à son échange avec son homologue malien Ibrahim Boubacar Keita, qui lui a fait part de la situation qui prévaut dans son pays. Celui-ci est confronté à la résurgence de mouvements djihadistes dans la partie nord du territoire, lesquels auraient pour objectif d’empêcher la légitimité de l’autorité de l’Etat. C’est le cas plus précisément à Kidal. Des informations qui ont convaincu le président guinéen à agir.

Il faut également signaler que la Guinée et le Mali sont  limitrophes. Ainsi, l’instabilité de l’un des pays peut avoir un impact sur l’autre. D’autant plus que les deux peuples se partagent presque la même culture.

Ce renfort est particulièrement précieux pour la Mission intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA). Celle-ci est en sous-effectif vu que le contingent des militaires français ne cesse de se réduire. Selon les derniers chiffres de leur Etat-major, moins de 3000 éléments tricolores sont encore présents au Mali.Ce qui n’a pas empêché le lancement de l’opération « Hydre »,à déloger les groupes terroristes résistants à Gao et Tombouctou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.