Gabon : Partenariat pour l’exploitation de l’or.

SEM-cdcUn accord pour l’or de production artisanale a été conclu le vendredi 31 janvier 2014 entre la Société équatoriale des mines (SEM) et la Caisse des dépôts et consignations (CDC) au Gabon. Le but consiste à soutenir les efforts  déployés dans ce secteur.
Il s’agit d’une facilité de financement qui sera mis à la disposition du Comptoir gabonais de collecte de l’or (CGCO), une filiale de la Société équatoriale des mines dont l’objectif est de restaurer la filière de l’exploitation artisanale de l’or.
« Cet accord marque une étape importante pour le développement de l’activité du Comptoir gabonais de collecte de l’or …», a déclaré le Directeur général de la SEM lors de la signature de l’accord de partenariat.qui  a une double portée.
D’un côté, il permettra à l’Etat d’avoir un meilleur contrôle du commerce de l’or artisanal par la limitation de phénomènes comme la contrebande de ce minerai. De l’autre, il participera à l’amélioration des conditions de travail pour les mineurs en leur assurant non seulement un revenu régulier, mais de lutter également contre les problèmes sociaux, sanitaires et sécuritaires auxquels ils sont confrontés.
Contrairement à l’année 2013, le Comptoir prévoit de doubler le volume de sa collecte, c’est-à-dire passer de 43 à 100 kilogrammes d’or ; d’où la nécessité d’un fonds de roulement plus important pour réduire à la fois les problèmes de liquidités entre le moment de l’achat et celui de la revente et ceux liés aux mineurs.
D’une valeur de six cents dix-huit mille dollars, le partenariat entre la SEM et la CDC est une aide au développement du secteur de l’exploitation artisanale de l’or au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.