La Banque Mondiale privilégie l’importance agricole

0000000000000La Banque Mondiale vient une fois de plus, marquer le point sur l’importance de l’agriculture en Afrique. Intervenant sur la question, son vice-président pour la région Afrique a rappelé les enjeux de l’activité agricole, particulièrement dans la région du Sahel. Il a ainsi encouragé les populations et organismes locaux à se focaliser sur l’irrigation à grande échelle comme piste de solution pour une meilleure production agricole. Le secteur est le premier pourvoyeur de travail sur le continent noir avec environ 65 à 70% de la population active du continent. Contrairement aux autres secteurs, l’agriculture est facile d’accès et répond essentiellement à un besoin vital, celui de la subsistance et non pas un besoin de confort.

D’après les données de l’Institution de Bretton Woods, plus de 80 millions de personnes dans la région du Sahel dépendraient directement de l’agriculture pour survivre et environ 50% des  viandes ou de laits consommés dans les pays côtiers de l’Afrique de l’Ouest proviendraient de la région du Sahel. 

Cependant, les moyens à la disposition des populations restent rudimentaires et les techniques appliquées sont parfois de faible rendement. Les programmes gouvernementaux n’ont pas réussi à développer suffisamment le secteur et les populations sont bien souvent livrées à elles-mêmes. Bien que des efforts aient été déployés et que plusieurs mécanismes de soutien  mis en place par des organismes internationaux, le secteur agricole en Afrique reste sous-exploité.

Malgré que le continent dispose de grandes potentialités, on y rencontre encore chaque année des crises alimentaires chroniques. C’est ainsi que la Banque Mondiale interpelle aussi bien les donateurs que les acteurs locaux pour relancer le secteur agricole. Sans une vision claire et soutenue par la politique des autorités, une agriculture mal exploitée ne pourra jamais résoudre les problèmes de sous-alimentation des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.