Côte d’Ivoire : Croissance du trafic Air France

000000Dès lundi prochain, Air France va entamer son programme d’hiver sur sa ligne Paris-Abidjan. Pourtant, l’aéroport de la capitale économique ivoirienne n’est certainement pas le plus rentable de l’Afrique de l’Ouest.

Tout montre qu’Air France mise énormément sur la destination ivoirienne. Assurément, le transporteur aérien est motivé par la croissance qu’il a constatée sur les 9 premiers mois de l’année. En effet, au cours de cette période, 155.000 passagers lui ont fait confiance, soit 12 % de plus que l’année précédente. Cette progression ne fait que confirmer celle de l’année passée (10,2 % avec 202.041 voyageurs). Des arguments convaincants pour maintenir le rythme actuel de 10 vols par semaine, comme l’a annoncé le délégué régional du transporteur à Abidjan. Mais cela ne suffit vraisemblablement pas à la compagnie aérienne qui prévoit de mettre, dès l’hiver 2014, un Airbus A380 sur cette ligne.

Néanmoins, cet investissement contraste avec la compétitivité de l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. Pour preuve, celui-ci n’a pu dépasser la barre du million de voyageurs en 2012,atteignant 973.000 passagers.A l’opposé, les aéroports Kotoka d’Accra et Léopold Sedar Senghor de Dakar, qui le concurrencent dans la sous-région, ont fait beaucoup mieux, avec respectivement 2,5 millions et 1,7 million de voyageurs.

Malgré ces écarts, Air France espère dépasser sa performance de l’an dernier à Abidjan. Ce qui ne l’empêche pas d’envisager de s’envoler vers d’autres villes, comme la capitale ghanéenne.

Globalement, les perspectives d’avenir d’Air France, comme de plusieurs autres compagnies aériennes intercontinentales, sont tournées vers le continent noir. Pour cause, le marché aérien africain a enregistré une croissance de 8,5 %, soit le double de celle du reste du marché mondial (3,5 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.