Sommet de l’UEMO : Politique commune pour la paix et la sécurité

00000Les dirigeants des huit pays membres de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) se sont réunis jeudi en sommet à Dakar. Le communiqué de leurs travaux annonce la mise en place d’une politique commune pour la paix et la sécurité, un thème qui tire son importance des récentes crises qu’a connues la région.

Les longs débats des travaux, se sont achevés avec cinq heures de retard sur l’horaire initial, ce qui laisse entendre d’intenses discussions. La politique commune qui en a résulté doit être mise en œuvre par un comité spécial dont la direction a été confiée au président sénégalais Macky Sall.

Plusieurs actes additionnels ont été convenus pour accompagner cette politique commune dans le domaine de la paix et de la sécurité. Les principales sont la création de l’Agence communautaire de supervision de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile et l’adoption d’une politique commune de développement culturel.

Les organes et institutions communautaires ont été invités à soutenir ce chantier de la paix et de la sécurité. Les domaines autres que la sécurité n’ont pas été négligés pour autant. Dans le domaine économique, les discussions se sont basées sur le financement des économies et des infrastructures régionales, de la sécurité alimentaire,de l’énergie durable dans l’espace communautaire ou encore des douanes.

Les perspectives macro-économiques ont été jugées favorables et les organes et institutions de l’Union ont été invités à préserver le niveau de plafond de l’endettement tout en veillant à la qualité et à la « soutenabilité » de la dette de manière à combler en partie les besoins importants de financement des infrastructures.

Ce sommet a vu la désignation du Béninois Thomas Boni Yayi  à la présidence de l’UEMO en remplacement du Togolais Gnassingbé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.