Djibouti : Bons signes de l’économie

69836651En Djibouti, le programme « Vision 2035 » suit son cours et les évaluations des autorités locales restent optimistes quant à sa réussite. De prime à bord, l’économie du pays affiche des signaux positifs dont une croissance économique de 4,5% en 2012 et une prévision de croissance de 6,7% pour  l’année en cours. La stabilité monétaire se place comme gage d’une planification du long terme, avec une inflation maîtrisée à environ 3,7%.

Face à cette embellie, es autorités mettent également en exergue, un programme d’investissement de près de 4,3 milliards de dollars pour soutenir les grands chantiers, dans le cadre de la mise en place des infrastructures nécessaires au décollage et au maintien des perspectives économiques visées. Conscient de ses atouts et de sa position stratégique, le pays a décidé de devenir un pôle stratégique pour le secteur des services dans la région.

Pour soutenir cette ambition de développement économique, le pays compte principalement sur deux  facteurs essentiels : secteur portuaire et les IDE. En effet, une augmentation d’afflux des IDE a été constatée au cours des dernières années.Selon les autorités, deux activités majeures ont été les principales destinations ayant aspiré les IDE à savoir, la construction du complexe de l’aéroport Chebelley et l’exploitation de sel du Lac Assal.

A ces deux éléments, il faut également ajouter la construction des infrastructures portuaires destinées à augmenter les capacités d’accueil du  port de Djibouti et à le moderniser. C’est par la voie maritime que le pays exporte le sel du Lac Assal ainsi que la potasse produite localement. Bien que les rapports de la Banque mondiale restent globalement positifs sur la situation économique du pays, celles-ci tire également la sonnette d’alarme sur la pauvreté qui touche  plus de 70% de la population dont 50% vivent dans l’extrême pauvreté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.