Togo : Lomé, nouvelle plaque tournante d’Ethiopan Airlines

EthiopianLa branche cargo d’Ethiopan Airlines vient de faire de Lomé son second hub, après AddisAbeba, la capitale éthiopienne.

C’est désormais officiel : Lomé est bel et bien la nouvelle plaque tournante d’Ethiopan Cargo. La première ville togolaise abritera le second centre de fret de la compagnie aérienne, lequel sera destiné à accueillir des marchandises d’Afrique de l’Ouest principalement et, accessoirement, celles du monde entier. Pour mener à bien ce projet, Ethiopan Cargo n’a pas hésité à collaborer avec Asky Airlines, la compagnie aérienne panafricaine basée au Togo.

Si la capitale togolaise a été choisie par le transporteur aérien éthiopien, ce n’est certainement pas par hasard. En effet, en dehors de la présence permanente d’Asky Airlines sur place, Lomé lui se sert de hub passager pour plus 20 Etats de l’ouest et du centre du continent noir. De tels atouts ont été certainement pris en compte par Ethiopan Cargo, d’autant plus que cette compagnie aérienne figure parmi les actionnaires majeurs de son homologue panafricain.

Alors, pourquoi ne pas saisir l’occasion de réaliser de vieilles ambitions ? En effet, le groupe Ethiopan Airlines vise à devenir le numéro 1 des compagnies aériennes africaines à l’horizon 2025. Pour atteindre cet objectif compilé dans sa « Vision 2025 », le transporteur aérien prévoit, notamment, de multiplier des hubs en Afrique et de collaborer avec des compagnies de la place. Pour l’instant, ce train est dans la bonne direction.  L’année dernière, Ethiopan Airlines a atteint un chiffre d’affaires d’1,95 milliards. De ce total, sa division cargo, forte d’une flotte de 6 appareils et desservant 25 destinations dans le monde, a apporté 261 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.