Sierra – Léone : les exportations de diamant bondissent !

diamants-du-sangAu cours du premier semestre 2013, les exportations de diamant en provenance de la Sierra- Léone ont connu une importante hausse, comparé aux chiffres de l’année dernière sur la même période.

43 %, telle est la proportion de la hausse des exportations des diamants sierra-léonais au terme des 6 premiers mois de l’année. Des pierres précieuses dont la valeur totale équivaut à 102 millions de dollars pour 331 471 carats d’exportés d’après des données dévoilées par Ibrahim Mohamed de la National Mineral Agency (NMA). Cette dernière institution publique en charge du secteur diamantaire n’a trouvé qu’une explication à ce véritable bond : il est corollaire à la hausse de productivité de l’israélien Koidu Holdings : depuis début 2013, cette société qui domine le diamant sierra – léonais, a produit, à elle toute seule, 205 000 carats. Cette performance a amplement pesé au point que la production totale du secteur valle beaucoup plus que les 71 millions de dollars rapportés au premier semestre 2012.

Le diamant figure parmi les principales richesses de la Sierra-Léone, qui reste paradoxalement dans le club des nations les plus pauvres au monde. D’ailleurs, ces pierres précieuses ont été au centre de la guerre civile entre 1991 et 2002. Cette sombre page tournée, le diamant sert, cette fois-ci, à la reconstruction nationale et à la dotation en infrastructures. Ce qui est prometteur tant, aux côtés de la Côte d’Ivoire et du Ghana, ce pays ouest-africain fait partie des Etats qui enregistreront les taux de croissances les plus importants en 2013 et 2014. Ce, d’après des études anticipatives menées par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.