Nigéria : Dangote et son projet de raffinerie

Nigéria Dangote et son projet de raffinerieLe richissime homme d’affaires nigérian Aliko Dangote entend financer la construction d’une raffinerie de pétrole dans son pays. Un projet dans lequel il s’est dit prêt à injecter jusqu’à 8 milliards de dollars.

Bien qu’étant nigérian, Aliko Dangote ne s’est pas beaucoup investi dans le secteur pétrolier : par le biais de son empire, le Dangote Group, il s’est, le plus souvent, illustré dans l’industrie agroalimentaire et dans des projets immobiliers. Mais, comme toute chose a un début, le premier des milliardaires africain compte faire son entrée dans le raffinage du pétrole. Son objectif : construire une raffinerie pourvue d’une capacité de traitement de 400 000 barils par jour.

Selon les prévisions de M. Dangote, ce projet devrait se clore d’ici la fin 2016. A elle toute seule, cette nouvelle industrie va presque égaler la capacité de raffinage dont le territoire nigérian dispose dans son intégralité : à l’heure actuelle, cet Etat ouest-africain compte 4 sites qui traitent, au total, 445 000 barils par jour.

Le projet Dangote va donc permettre au Nigéria de mieux gérer sa manne pétrolière. Mais, comme tout businessman à succès, M. Dangote voit au-delà des frontières : « ceci aidera non seulement le Nigéria mais toute l’Afrique noire. Cela fait longtemps qu’il n’y a pas eu de nouvelle raffinerie en Afrique noire », a-t-il estimé.

Si « l’homme (présenté comme) le plus riche d’Afrique » parvient à aller au bout de cette initiative, ce sera une première au Nigéria. Il n’est pas le premier à tenter le coup : avant ce projet, plusieurs autres entrepreneurs ont essayé de doter le Nigéria de nouvelles raffineries. Sans succès. Jusqu’à présent, le Nigéria est tributaire d’importations pour satisfaire ses besoins en hydrocarbures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.